Célébration de Noël

Le vendredi 16 décembre 2016 à l'église d'Aniche.

Chers Parents,

Pour répondre à vos attentes et aux directives concernant la liaison ECOLE/ COLLEGE, la célébration de Noël a été programmée pour :

les élèves de la maternelle TPS à la 6ème ==> Vendredi  16 décembre 2016 à  9h30.

Vous avez été  nombreux à répondre à notre invitation et à vouloir partager avec nous ce moment exceptionnel en l'église ST Martin d'Aniche et nous vous en remercions.

 

          Madame Sylvie ROCQUET et L'équipe éducative  

               ----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les fêtes de Noël-Epiphanie sont apparues au 4e siècle. Auparavant, les chrétiens n'avaient qu'une seule fête annuelle : Pâques. Cette unique fête de l'année liturgique exprimait donc l'ensemble du mystère du salut apporté par Jésus Christ. Lorsque que les fêtes de Noël-Epiphanie apparaissent, elles sont perçues comme le commencement de la célébration du mystère de  Pâques. Au 6e siècle, Fulgence, évêque de Ruspe en Tunisie, expliquait à ses fidèles que la résurrection des chrétiens  commence à la Nativité.

 

Il en va encore de même  aujourd'hui. Nous fêtons Noël en célèbrant une messe où il est dit (comme à toutes les messes) : "Au moment d'être livré et d'entrer librement dans sa passion"... Ceci  invite à voir, dans l'évènement particulier de la Nativité, la totalité du dessein de Dieu.

 

C'est le prologue de l'évangile de Jean qui dit au mieux la totalité de ce mystère (évangile de la messe du jour ), mais l'évangile de Luc le dit, lui aussi, à sa manière, car, dans leur message aux bergers, les anges de la  Nativité annoncent que celui qui vient de naître est  "le Sauveur, le Christ Seigneur " - ce qui est le titre du Ressuscité.

 

La signification de cette parole se précisera peu à peu tout au long de l'évangile, au cours de la mission de Jésus, jusqu'à se manifester pleinement de sa résurrection. L'enfant de Bethéem est à la fois déjà et pas encore le Christ résssucité qui, au soir de  Pâques cheminera avec des disciples et se fera reconnaitre à la fraction du pain. Dans l'entre-deux, un grand signe est donné :

 

L'humanité de  Dieu en Jésus Christ.

 

La lumière de Noël est bien une lumière pascale. Lorsque nous confessons que l'enfant de Bethléem est le fils de Dieu, nous recevons le nom nouveau de Pâque : "Peuple Saint ", "Rachetés par le Seigneur ". Le Dieu qui naît en notre chair nous fait renaître à sa vie même.

 

Tel est le rêve de Dieu, tel est son désir ; toutes les lectures le proclament. Le message de Noël est immense, il faut l'accueillir avec des coeurs grands ouverts et avec des cris de joie, car c'est l'aube de notre renaissance.

Chargement du player

PIXPRO FZ151
Institution Saint Joseph 1 rue Ducret BP 41 59580 Aniche - T : 03 27 92 52 24 - mentions légales | contact | Institution Saint Joseph © Tous droits réservés